Un francais à Saigon

6h00 du matin : Descente de l’avion, après 12 heures de vol, dans le tout nouvel aéroport, à quelques km à peine du cœur de Saigon. Le nom officiel de la ville est bien sur Ho Chi Minh Ville, mais Saigon a encore la faveur de leurs habitants, peut être par esprit de rebellion contre le communisme.

Une chaleur moite m’enveloppe rapidement. Avec a peu prés 30 degrés des 6h00 de matin, 37 degrés l’après midi, et 85% d’humidité, inutile de dire que l’on est trempé après le moindre effort …
Une deuxième chose saute aux yeux : ça grouille de vie partout – la balade incessante des deux roues est impressionnante, bouillonnante..

La circulation à Saigon :

Difficile de se frayer un passage de ce dédale de motocyclettes. La signalisation n’est pas ou peu respectée, et la densité de 2 roues est a peine croyable. Première leçon : la traversée d’une rue.
Ca vous parait naturel de traverser une rue, d’attendre le feu vert au passage piéton, et se promener tranquillement sur le trottoir… ?
Ici, c’est différent, c’est une technique particulière, pas de feu rouge, ou de passage piéton : traverser a un pas réguliers, .. ce sont les véhicules qui vous évitent. Ici pas de trottoir .. on marche sur la route a peu prés partout..
Il n’y pratiquement pas de transport en commun à Saigon .. seuls quelques rares autobus, mais seuls les gens extrêmement pauvres les prennent, car ils ne sont pas très nombreux, vétustes, et déservent peux de destinations … bref, ils ne servent pas a grand chose ..
J’ai donc du m’adapter au seul moyen de transport pratique ici, le deux roues.


Le pays du deux roues, et de la pétrolette …
Il est in-envisageable de conduire une voiture ici : trafic trop dense, routes inadaptées, tous ces paramètres rendent nécessaire l’utilisation d’un chauffeur.
Attention, ici, aucune règle routière n’est respectée : rouler à contre sens, sur une autoroute, sans lumière, n’est pas un problème ici … De même, personne n’est arrêté pour rouler en sens interdit, rouler à gauche, ou ne pas s’être arrêter au feu rouge …
Bref, il faut faire extrêmement attention, et rouler très prudemment.
En voiture, rouler réclame une attention de tous les instants .. c’est l’enfer .. au point d’en regretter nos embouteillages parisiens ..

Peu de gens marchent dans la ville pour se déplacer : seuls les touristes le font. Il est de plus difficile de se frayer un chemin sur les trottoirs encombrés (lorsqu’ils existent), par les petits vendeurs, commerçants, ..
Parfois, je me promène tout seul, mais j’évite .. ne passant pas inaperçu par ici, je suis ennuyé à peu près tous les 10 mètres par les commerçants, taxis, pousse-pousse souhaitant tous me vendre quelque chose …

Architecture Vietnam
Ces bâtiments, c’est un exemple de l’architecture des habitations à Saigon et à Hanoi, au Vietnam : des maisons très étroites, sur 3 ou 4 étages. Remarquez également l’enchevêtrement des câbles électriques … C’est comme cela partout dans la ville…
Il n’est pas rare que les pylônes s’écroulent pendant les tempêtes, assez fréquentes par ici.
Architecture Vietnam
A coté de bâtisses traditionnelles, on observe les hautes tours modernes remplacer rapidement les bâtiments de quelques étages.
En effet, toutes les rues de Saigon sont en chantiers. Depuis ces dernières années, les buildings ont poussés comme des champignons dans la ville.
Les ouvriers se relaient jours et nuits afin de construire les tours de 20 étages et plus.
Ici le prix de l’immobilier a explosé : en 10 ans, il a été multiplié par 10 .. classant Saigon dans les 10 villes les plus chères dans le monde… On a ici les mêmes prix qu’à Paris .. mais avec un salaire moyen 10 fois moins élevé ..
Aussi, certaines personnes, bien placées dans la parti, ont profité allègrement de cette nouvelle manne. Ainsi, il n’est plus rare de croiser dans les quartiers riches de Saigon, comme le 1er et le 3eme arrondissement, des véhicules flambants neufs, à plus de 200 000 dollars, comme par exemple, Porches Cayennes, et autres marques allemandes.

Oubliez la camionnette ou le camion de 30 tonnes qui livre les matériaux de construction d’un immeuble: ici, la plupart du temps, et tant que c’est possible, le matériel est livré sur le chantier à mobylette …
Une des raison est aussi le fait que les camions sont interdit de circuler jusqu’à 21 heure, car ils poseraient de gros problèmes d’encombrements dans les voies déjà très surchargées.

TET : Nouvel An Chinois :

Le nouvel an chinois est l’événement de l’année : pour vous dire, tout ou presque est ferme pour au moins une semaine. Les sociétés, les restaurants, ferment leurs portes, … les habitants des grandes villes partent voir leur famille, ou vont en vacances ..
Saigon, une ville si bouillonnante habituellement, se trouve vide pendant la semaine de TET, comme une 15 aout a Paris …
On dinne en famille pour le nouvel an lunaire.
Les semaines précédentes cette grande fête, on nettoie les maisons, on fait des travaux, on s’active afin que tout soit propre et beau pour le grand jour …

Saigon - TET 2010
SAIGON – TET 2010
TET - Dong Khoi
Dong Khoi, une des avenue les plus connue avec “Le Loi”, et une des plus chic de Saigon.
En effet, on peut dire que c’est les Champs Elysees de Saigon : Boutiques de luxe, grands Hôtels, Palaces, marques de luxe Françaises, Italiennes, tout y est ..
Saigon - TET 2010
SAIGON – TET 2010

One thought on “Un francais à Saigon”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *